logo autourdesmaths.fr Autour des maths

TI-Nspire CX CAS : que faut-il en penser ?

Le 21-06-2011. Dernière mise à jour le 14-11-2014.

Présentation

La calculatrice TI-Nspire CX CAS est sortie en juin 2011. C’est la calculatrice la plus puissante disponible actuellement.

Rappel des modèles précédents (avec liens Wikipedia) qui sont donc dépassés :

La grande nouveauté, c’est que l’écran du modèle TI-Nspire CX est rétroéclairé, en couleur. Il existe deux modèles de TI-Nspire CX : avec calcul formel (c’est-à-dire CAS) ou sans. Le prix public du modèle avec calcul formel n’est pas clair. Au lancement, on en trouvait dans les 160 euros. Maintenant, les prix sont variables, dans les 170-200 euros suivant les magasins. C’est donc assez confus pour le consommateur.

Ecran de la TI Nspire CX CAS

Pour les enseignants, il existe une offre disponible sur le site de Texas Instruments. La calculatrice (avec CAS) coûte alors 79 euros [vérifié en novembre 2014]...

Packaging

La boîte est vraiment grande ! J’ai mis sur l’image ci-dessous une TI 82 pour avoir une idée des dimensions.

Boîte de la TI Nspire CX CAS

Voici le contenu :

Contenu de la boîte de la TI Nspire CX CAS

Comparaison avec une TI 82 stats.fr

La fabrication est soignée. La calculatrice est très agréable à prendre en main. Voici quelques photos à côté de la TI-82 stats.fr couleur prune (pour faire un élément de comparaison en termes de dimensions).

TI Nspire CX CAS et TI 82 stats.fr

La TI-Nspire CX CAS est particulièrement fine : quand on l’a en main, on a l’impression de ne pas avoir remis le couvercle à l’arrière, et pourtant si !

TI Nspire CX CAS et TI 82 stats.fr

Sur l’image suivante, on voit les calculatrices de face :

TI Nspire CX CAS et TI 82 stats.fr

Ce que je pense de cette calculatrice

Une fois la première impression agréable produite par l’écran couleur, j’ai été très vite confronté à des aspects négatifs :

Je n’ai donc pas eu une impression très favorable lors des premiers mois d’utilisation. J’avais même tendance à préférer la TI 82 stats.

Mais au fil du temps, j’ai allumé la TI nspire pour vérifier un calcul de dérivée, pour contrôler des équations de droites, pour placer des points dans un repère par exemple, car je n’avais pas d’ordinateur allumé près de moi. Je me suis habitué aux menus, et j’ai commencé à trouver cela très pratique et rapide. Une fois prise l’habitude de la connecter au PC pour la recharger (et avec la mise à jour de l’OS qui a amélioré la gestion des batteries), l’autonomie devient acceptable. Je trouve aujourd’hui que c’est un appareil agréable, que j’aime bien utiliser.

A qui se destine la TI nspire CX CAS ?

Elle est a priori destinée aux étudiants des filières scientifiques de l’enseignement supérieur, car elle possède toutes les fonctionnalités qu’on peut souhaiter.

Mais c’est loin d’être évident, pour les raisons suivantes :

Pour davantage d’informations et des tests de la TI-Npire, on pourra consulter http://www.techpoweredmath.com/ (en anglais) et http://ti.bank.free.fr/.